Bienvenue à Lövstabruk

Petit historique

La fabrication du fer à Lövsta remonte au XVIème siècle, où elle était alors pratiquée par les paysans. La rivière donnait l’énergie hydraulique, il y avait la forêt, et à Dannemora, à environ 30 km. de Lövsta, on extrayait un minerai d’excellente qualité.

A la fin du siècle, l’Etat suédois aménagea une usine. L’exploitation en fut confiée en 1626-1627 à Willem de Besche et Louis De Geer, des entrepreneurs néerlandais. En 1643, Louis De Geer racheta l’usine. Il vint alors s’installer en Suède. Sous sa direction, Lövsta prospéra jusqu’à devenir la forge la plus importante du pays. On y produisait du fer marchand qui était exporté, entre autres, vers Sheffield en Angleterre. La petite colonie, qui venait de Wallonie, dans l’actuelle Belgique, était logée sans frais et bénéficiait de l’école et des soins gratuits.

En 1719, un incendie ravagea la plupart des bâtiments. Le propriétaire de l’époque, le baron Charles De Geer, reconstruisit la forge à l’identique. Le manoir et ses pavillons furent érigés en pierre, dans le même style XVIIème que le manoir anéanti, qui était en bois. Le parc garda lui aussi son agencement du XVIIème siècle. De cette époque de la reconstruction date encore la majorité des autres édifices conservés, parmi lesquels les maisonnettes des ouvriers, la chapelle, les bureaux et l’administration. La chapelle de la forge abrite l’orgue imposant assemblé par Johan Niclas Cahman. Il ne reste rien, en revanche, des ateliers. L’atelier de forgeron qui se trouvait côté Nord de l’étang fut rasé, peu de temps après l’arrêt de la production, en 1926. Le seul atelier de forge wallon, au monde, qui soit encore conservé, se trouve à Österbybruk.

En 1730, la forge de Lövsta devint juridiquement indivisible, avec transmission exclusivement par héritage. Elle fut la propriété de la famille De Geer jusqu’en 1986, date à laquelle le Comté d’Uppsala, le Conseil d’administration du comté, la Bibliothèque universitaire d’Uppsala, la Commune de Tierp et la famille De Geer créèrent la Fondation Leufsta.
C’est aujourd’hui cette fondation qui exploite le manoir et ses dépendances et depuis 1997, l’Agence Nationale du Bâtiment s’occupe de leur gestion.

Lövsta aujourd’hui

Lövsta est aujourd’hui un endroit très prisé pour les escapades en famille. Dans ce bel environnement du XVIIIème siècle, si bien conservé, on se promène avec plaisir et on apprécie le charme du lieu. L’été, des visites guidées du manoir et du domaine sont proposées au public. Ces visites ont lieu en suédois, mais il est possible, en réservant à l’avance, d’obtenir une visite dans une autre langue.

« La Forge des Enfants », installée dans le vieux moulin, est une maison de jeux pour les plus petits.
Des journées-événements, des expositions et des concerts divers sont organisés.
Les Archives de la forge proposent aux curieux des documents passionnants sur plusieurs des usines wallonnes de la région d’Uppland.
Une maison de forgeron a été restaurée, où l’on peut voir comment vivait une famille de forgerons.
Il y a aussi, à Lövsta, une auberge où l’on peut passer la nuit, un café et des boutiques d’artisanat.
Il y a une petite plage pour se baigner, et un espace barbecue.
C’est ouvert en été, et toute l’année, sur réservation, des visites peuvent être organisées.

« Mais j’ose dire que ma chère mère n’a rien vu de la Suède, si elle n’a pas vu Leufsta ». Ainsi s’exprimait le jeune prince Gustave, qui devint, plus tard, le roi Gustave III, dans une lettre à sa mère en 1768.

Comme le jeune prince, venez, vous aussi, visiter la forge de Lövsta !

Pour toute information, contacter l’office de tourisme au 0294-310 70, ou par courriel: info@leufsta.se